À cheval (voilà où mène la plume…) !

« L’art est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art » a écrit le poète Robert Filiou.

C’est exactement ce qui est en train de m’arriver.

La dernière fois que je suis montée sur un cheval était aussi la première, il y a dix ans, sur une adorable jument baie réservée aux touristes et aux enfants, sur les bords d’ une plage du Pouliguen. Au pas, nous avons fait le tour de la magnifique anse marine, tranquilles.

Un roman avec des chevaux

Mais voilà qu’aujourd’hui j’écris pour un commanditaire un roman où les chevaux jouent un rôle essentiel, où les femmes montent en amazone et où les enfants sautent sur un cheval dès qu’ils apprennent à marcher.

Je découvre avec bonheur le vocabulaire de la sellerie, les techniques de monte, le dressage et tout un univers aux odeurs de cuir et de musc qui galope seul ou en horde, en harmonie avec les femmes et les hommes.

Alors comment décrire convenablement les sensations du cavalier sur sa bête alors que j’en ignore tout ?

À cheval, Simone !

Je n’ai pas le choix… il va falloir que j’aille faire un tour dans un manège ! Heureusement, près de chez moi, on trouve facilement des centres d’équitation.

Et voilà comment l’art (de l’écriture) rend ma vie plus intéressante que l’art !

La vie de prête-plume est plus aventureuse qu’on ne l’imagine 🙂

Et vous, l’écriture vous fait aussi faire des choses imprévues ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *