Anecdote de biographe/Un cours de conduite pour Marlon Brando

Ce que j’aime dans le métier de biographe, ce sont les rencontres, bien sûr, mais aussi les surprises. Et j’en ai toujours.
Aujourd’hui, je voudrais vous parler de X, l’un des narrateurs  dont j’écris actuellement la vie, et qui a donné une leçon de conduite bien particulière  à …. Marlon Brando !
Marlon Brando dans Le bal des maudits

Sur le tournage du Bal des maudits

X faisait son service militaire à Rambouillet, aux commandes d’un Patton M44. Pour le pacifiste qu’il est, c’était déjà un beau paradoxe. Et quand on lui a proposé d’aller sur le tournage du Bal des maudits, pendant une semaine, il a sauté sur l’occasion de quitter l’univers militaire pour quelques jours. Là, il a croisé la route de Mongtmomery Clift, de Marlon Brando et de toute l’équipe du film.
Plusieurs jours de tournages, cinq heures de préparation pour trois minutes de prise, c’était du travail. 
On avait recruté X pour conduire son char,  et aussi pour jouer un cadavre. Si l’on est très attentif, on l’aperçoit pendant une seconde dans une belle scène de combat. Le reste du temps, il est dans la tourelle et on ne le voit pas.
Mais le plus important était la scène du char. Elle se déroulait dans le désert de Libye, et elle a été tournée… dans la mer de sable d’Ermenonville !
Tout se passait très bien et X commençait à trouver ce tournage très instructif. Son intérêt allait encore monter d’un cran.

Marlon Brando prend un cours de conduite

Un jour, pendant la pause, Marlon Brando est venu voir X.
Il parlait bien français et lui a demandé avec un léger accent américain :
-Tu peux m’apprendre à piloter le char ?
Un monstre de 44 tonnes, c’est sûr que ça ne se conduit pas comme une bicyclette. Il faut un peu d’apprentissage. X a été un peu surpris mais a tout de suite dit oui. Et les voilà partis, tous les deux dans le Patton, pour prendre un cours de conduite bien particulier. Marlon Brando s’est montré très studieux et intéressé.  Il a vite appris à maîtriser la bête. Il faut dire qu’il avait un professeur de haut niveau. X venait d’être promu. Il avait passé un concours et était sorti premier.
Marlon Brando s’en souvient de la Libye française !  Et cette leçon de conduite est restée comme un grand moment dans les souvenirs de X.

Moralités

– Révisons nontre géographie : le désert libyen  s’étend jusqu’à  Ermenonville ;
– Piloter un char d’assaut peut faire de vous une star internationale !

Merci à X de m’avoir autorisée à évoquer cette anecdote dans cet article.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *