Jour 10/10 Confinés ? Racontez !

Mémorialiste lance un appel à témoignages pour donner la parole à ceux qui vivent le confinement ces jours-ci en France.

Chaque jour, à 13h, pendant dix jours, je vous propose de me laisser un message vocal de 5mn maximum sur votre vécu, par Messenger ou sur la boîte vocale au 09 81 99 33 58. Je vous pose chaque fois une nouvelle question pour vous guider.

Dernière question

Depuis le temps que vous êtes enfermé chez vous, vous avez eu le temps de vous ennuyer, de ne pas suivre vos résolutions, de vous inquiéter, de vous ennuyer encore,  de vous réjouir parfois, d’attendre, de chercher des choses à faire, d’en trouver, de vous ennuyer un peu plus. De vous ennuyer à nouveau. Et de réfléchir. La vie, l’amour les vaches et la métaphysique n’ont plus de secret pour vous. Pendant cette période particulière, des idées et des sentiments inhabituels poussent en vous. Vous avez des choses à dire sur ce confinement et vous avez bien envie qu’on vous écoute.

Que pensez-vous de ce confinement ?

Avez-vous appris quelque chose sur vous-même ? Avez-vous envie de parler de vos espoirs ? Envie de remercier quelqu’un ? Envie de partager ce que cette période révèle de nous, de nos idéaux, de nos sociétés, de notre vision du monde ?

Racontez !

Envoyez-moi un message vocal de 5 minutes maximum. J’ai hâte de vous écouter !

Plus d’informations sur le projet ici.

 

Jour 9/10 Confinés ? Racontez !

Mémorialiste lance un appel à témoignages pour donner la parole à ceux qui vivent le confinement ces jours-ci en France.

Chaque jour, à 13h, pendant dix jours, je vous propose de me laisser un message vocal de 5mn maximum sur votre vécu, par Messenger ou sur la boîte vocale au 09 81 99 33 58. Je vous pose chaque fois une nouvelle question pour vous guider.

Neuvième question

Tout à une fin, même les pires moments. Un jour, le confinement va cesser. Un jour, vous allez ressortir sans avoir besoin de prétexter que votre chien a envie de faire pipi, sans remplir de formulaire, sans prendre de gants pour aller faire les courses. Vous reprendrez  votre vie comme si de rien  n’était. Et bien plus vite que vous ne le croyez, cette période étrange ira rejoindre les souvenirs qui se délitent. Si ! Si ! C’est la vérité. Vous serez surpris de voir à quel point votre retour à la normale sera rapide. Ce sera un jour comme un autre, sauf que ce sera le retour à quelque chose de connu qui vous aura beaucoup manqué. Et ce jour-là, que ferez-vous ?

Rêve de confiné : quelle sera votre première action le jour de la fin du confinement ?

Y avez-vous pensé ? Ou préférez-vous ne pas vous faire envie avec quelque chose qui est encore trop loin ? Avez-vous déjà planifié votre sortie ? Par quoi commencerez-vous ? Que ferez-vous que vous rêvez de faire en ce moment et qui vous est inaccessible pour l’instant ? Pourquoi cette action-là ? Quel sens a-t-elle pour vous ? Ferez-vous la fête ? Irez-vous voir quelqu’un que vous ne pouvez pas voir en ce moment ? Vous rendrez-vous dans un endroit particulier ?

Racontez !

Envoyez-moi un message vocal de 5 minutes maximum. J’ai hâte de vous écouter !

Plus d’informations sur le projet ici.

Jour 8/10 Confinés ? Racontez !

Mémorialiste lance un appel à témoignages pour donner la parole à ceux qui vivent le confinement ces jours-ci en France.

Chaque jour, à 13h, pendant dix jours, je vous propose de me laisser un message vocal de 5mn maximum sur votre vécu, par Messenger ou sur la boîte vocale au 09 81 99 33 58. Je vous pose chaque fois une nouvelle question pour vous guider.

Huitième question

Quand on est confiné, on apprend à bien connaître son intérieur. Tout d ‘un coup, les pièces prennent plus de présence, les meubles plus d’importance et leur rôle change.  Ce fauteuil, là, est devenu votre préféré, alors qu’avant, vous ne vous y installiez presque jamais. Vous prêtez désormais attention à de petits détails qui vous échappaient, comme la fente dans le volet ou le plafond qui a bien besoin d’un coup de peinture. Soudain, on les voit. Cet univers qui est le nôtre n’a pourtant pas changé, il est seulement devenu plus prégnant, plus imposant.

Comment est votre espace de confinement ?

Faites-le-nous visiter ! Votre rapport aux pièces, aux meubles et aux objets a-t-il changé ? Qu’avez-vous remarqué de « nouveau » ? Où vous sentez-vous le mieux ? Quel endroit a votre préférence ? Pourquoi ? Y a-t-il un espace ou un objet que vous ne pouvez plus supporter ou qui vous dérange, vous met mal à l’aise? Ou un autre dont vous découvrez  que vous l’utilisez désormais différemment ? Dans quel espace vous sentez-vous le mieux ? Quel objet ne vous quitte plus ?

Racontez !

Envoyez-moi un message vocal de 5 minutes maximum. J’ai hâte de vous écouter !

Plus d’informations sur le projet ici.

 

Jour 7/10 Confinés ? Racontez !

Mémorialiste lance un appel à témoignages pour donner la parole à ceux qui vivent le confinement ces jours-ci en France.

Chaque jour, à 13h, pendant dix jours, je vous propose de me laisser un message vocal de 5mn maximum sur votre vécu, par Messenger ou sur la boîte vocale au 09 81 99 33 58 ( tarification habituelle de votre opérateur).

Septième question

Le virus qui se répand, le confinement qui s’allonge… La situation devient de plus en plus pénible et difficile à gérer. Et on parle d’allonger la durée du confinement ! Malgré vos activités, vos proches que vous appelez ou avec qui vous vivez, la tension monte. Rester enfermé devient pesant. Et tout d’un coup, là, vous en avez assez. Plus qu’assez, par-dessus la tête. Trop c’est trop ! Vous arrivez à tout surmonter mais personne n’est parfait,  pour une fois, vous craquez. Ou votre conjoint/votre enfant/membre de la famille craque pendant que vous restez serein.

Vous craquez ou vous restez serein ?

Si vous avez craqué, quel élément a tout déclenché ? Pourquoi ? Si c’est l’un de vos proches a craqué, qu’a-t-il fait ? Dans les deux cas, comment avez-vous réagi ? Que vous êtes-vous dit, qu’avez-vous fait ? L’avez-vous regretté ou au contraire vous êtes-vous senti bien mieux après ? Ou n’êtes-vous pas du genre à craquer, et vous avez du mal à comprendre pourquoi les gens stressent tant puisque, finalement, si l’on reste chez soi, on ne craint rien. Comment faites-vous pour garder votre calme et votre sérénité ? Vous essayez de ne pas y penser ? Vous avez des rituels ?

Racontez !

Envoyez-moi un message vocal de 5 minutes maximum. J’ai hâte de vous écouter !

Plus d’informations sur le projet ici.

Jour 6/10 Confinés ? Racontez !

Mémorialiste lance un appel à témoignages pour donner la parole à ceux qui vivent le confinement ces jours-ci en France.

Chaque jour, à 13h, pendant dix jours, je vous propose de me laisser un message vocal de 5mn maximum sur votre vécu, par Messenger ou sur la boîte vocale au 09 81 99 33 58.  Je vous pose chaque fois une nouvelle question pour vous guider.

Sixième question

Travailler chez soi ? Vous l’avez toujours fait : les enfants, le ménage, le bricolage, quelques réparations, et pour ceux qui ont un jardin, le jardinage. Le télétravail, vous l’aviez peut-être même expérimenté une ou deux fois ; vous rapportiez parfois aussi un ou deux dossiers trop en retard quand vous n’aviez pas le choix. Mais cette fois, vous devez travailler chez vous et ça vous fait bizarre. Il faut trouver une nouvelle organisation, créer des espaces, des moments pour séparer la vie quotidienne du travail. À moins que vous ne soyez en inactivité forcée et que vous ne rongiez votre frein en attendant la fin du confinement.

Télétravail ou inactivité forcée : comment réagissez-vous ?

Si vous devez travailler chez vous, comment vous organisez-vous ? Avez-vous créé de nouveaux rituels ? Quelles difficultés rencontrez-vous ? Comment séparez-vous votre vie professionnelle et votre vie privée ? Arrivez-vous à vous concentrer malgré une ambiance différente ? Si vous devez vous occuper de vos enfants, comment procédez-vous ? Adoptez-vous de nouvelles règles de vie pour que tout le monde cohabite en harmonie ?  Si vous êtes seul, arrivez-vous à respecter les délais et les objectifs que vous vous fixez ?

Si vous êtes contraint de ne pas travailler, comment le vivez-vous ? Comme des vacances bien méritées ? Éprouvez-vous un sentiment de culpabilité ? Vous inquiétez-vous de tout ce qu’il y aura à faire à votre retour ? Préparez-vous un planning à mettre en place quand vous reviendrez ? Vous sentez-vous inutile face à l’activité déployée par ceux qui font tout pour endiguer l’épidémie ? Ou profitez-vous autant que possible de cette aubaine qui vous est offerte et que vous n’attendiez pas ?

Racontez !

Envoyez-moi un message vocal de 5 minutes maximum. J’ai hâte de vous écouter !

Plus d’informations sur le projet ici.

Jour 5/10 Confinés ? Racontez !

Mémorialiste lance un appel à témoignages pour donner la parole à ceux qui vivent le confinement ces jours-ci en France.

Chaque jour, à 13h, pendant dix jours, je vous propose de me laisser un message vocal de 5mn maximum sur votre vécu, par Messenger ou sur la boîte vocale au 09 81 99 33 58. Je vous pose chaque fois une nouvelle question pour vous guider.

Cinquième question

Rester confiné, c’est désagréable et même pénible, mais cette situation peut aussi être l’occasion de découvrir des petits plaisirs qui vous enchantent, de faire une expérience inédite, de retrouver ce que vous aviez perdu, de renouer avec un contact précieux mais éloigné. Vous êtes retombé sur un livre que vous aviez adoré, vous avez battu votre ordinateur aux échecs au niveau 2150 ELO, vous avez retrouvé la statuette que vous aviez tant cherchée et qui avait glissé derrière le buffet, vous avez réussi à apprendre à votre chien à faire des tours sur lui-même, vous avez commencé à prendre des cours de physique des particules ou de vietnamien, vous avez enfin réussi à faire 50 pompes d’affilée, vous avez remarqué que vous saviez toujours par coeur ce poème qui vous rappelle une amie…

Quelle belle surprise vous a réservée le confinement ?

Vous avez vécu un de ces petits moments précieux et rares. Comment est-ce arrivé ? De quoi s’agissait-il ? Quel effet cela a-t-il produit sur vous ? Pourquoi cela n’aurait-il pas pu avoir lieu sans le confinement ? Ou le confinement ne vous a-t-il rien apporté d’agréable et vous ne voyez d’ailleurs pas comment cela pourrait arriver ?

Racontez !

Envoyez-moi un message vocal de 5 minutes maximum. J’ai hâte de vous écouter !

Plus d’informations sur le projet ici.

 

 

Jour 4/10 Confinés ? Racontez !

Mémorialiste lance un appel à témoignages pour donner la parole à ceux qui vivent le confinement ces jours-ci en France.

Chaque jour, à 13h, pendant dix jours, je vous propose de me laisser un message vocal de 5mn maximum sur votre vécu, par Messenger ou sur la boîte vocale au 09 81 99 33 58. Je vous pose chaque fois une nouvelle question pour vous guider.

Quatrième question

Le confinement s’installe. Vous commencez à prendre vos repères.  Vous avez appris à éternuer dans votre coude, à faire la queue au supermarché en respectant la distance d’un mètre, à sortir seul et pas en groupe. Mais le temps devient long. Vous avez lu tous vos livres, regardé toutes vos séries préférées  et vous avez des fourmis dans les jambes. Peut-être avez-vous regretté de ne pas avoir de chien à promener, juste pour prendre un peu l’air. En plus, dehors, il fait beau. Vous commencez à tourner en rond chez vous ou vous devez gérer vos enfants confinés avec vous. Que faites-vous ?

Comment occupez-vous votre temps ?

Avez-vous redécouvert des activités que vous ne pratiquiez plus depuis (trop) longtemps ? Ressorti les jeux de société ou la guitare qui prenait la poussière ? Vous êtes-vous inscrit à un MOOC pour vous former en ligne ? Avez-vous réparé le grille-pain en panne depuis trois mois ? Ou briqué la maison de fond en comble ? Vous êtes-vous enfin mis à ce grand projet qui vous tient à coeur puisque vous n’avez plus aucune raison de le retarder ? Vous êtes-vous transformé en G.O. et en prof à mi-temps pour occuper vos enfants ? Passez-vous des heures sur les réseaux sociaux ? Ou préférez-vous regarder des séries sur votre canapé en profitant enfin de n’avoir pas à vous lever tôt le lendemain matin ? Et quels sentiments vous inspirent ces activités ? Vous aident-elles seulement à passer le temps ou vous y plongez-vous avec délices ? Avez-vous un sentiment de perte de temps, ou au contraire d’épanouissement ? À moins que la perspective du virus ne vous empêche de vous concentrer et de commencer quoi que ce soit ?

Racontez !

Envoyez-moi un message vocal de 5 minutes maximum. J’ai hâte de vous écouter !

Plus d’informations sur le projet ici.

Pascale Hémery est dans les Voix du livre !

Une bouffée d’air frais, voilà ce que nous propose Pascale Hémery, artiste, peintre et graveuse, mais aussi illustratrice de livres, dans la prochaine émission des Voix du livre.

Un livre Capitales

La co-créatrice de l’étonnant livre Capitales nous parle de son art, de la manière dont le texte inspire l’image et dont la peinture change son regard de graveuse. Les textes de Michael Edwards, l’académicien, réinterprétés par l’oeil et l’esthétique de la graveuse, font voyager le lecteur dans plusieurs villes du monde. Un périple aussi esthétique que poétique à savourer.

Et pour découvrir l’oeuvre de Pascale Hémery, allez visiter son site !

L’émission sera disponible en téléchargement gratuit sur memorialiste.fr à l’heure habituelle de passage sur bacFM : mercredi à 20h.

Continuer la lecture de « Pascale Hémery est dans les Voix du livre ! »

Jour 3/10 Confinés ? Racontez !

Mémorialiste lance un appel à témoignages pour donner la parole à ceux qui vivent le confinement ces jours-ci en France.

Chaque jour, à 13h, pendant dix jours, je vous propose de me laisser un message vocal de 5mn maximum sur votre vécu, par Messenger ou sur la boîte vocale au 09 81 99 33 58. Je vous pose chaque fois une nouvelle question pour vous guider.

Troisième question

Chacun s’habitue doucement à l’idée qu’il ne faut plus sortir, que c’est dangereux pour soi, pour sa famille et pour les autres. On peut être un porteur sain et infecter ceux qu’on aime sans le savoir. « Restez chez vous ! » voilà qui est sûr. Et pourtant, certains sortent, trichent avec le confinement, seuls ou en nombre, sans se soucier de ce qui peut leur arriver.

Et vous, sortez-vous ? Que pensez-vous de ceux qui bravent l’interdit ?

Trouvez-vous impossible de rester chez vous sans sortir ? Est-ce une épreuve ? Quels sentiments fait naître en vous cette résidence forcée, cette privation de votre liberté d’aller et venir comme bon vous semble, cette obligation de signer un papier pour aller acheter du papier toilette ? Enviez-vous ceux qui sortent malgré l’interdiction et que vous voyez flâner, ou faire un barbecue en bas de chez vous ? Les plaignez-vous d’être inconscients ? Ou vous dites-vous que ce sera tant pis pour eux ?

Racontez !

Envoyez-moi un message vocal de 5 minutes maximum. J’ai hâte de vous écouter !

Plus d’informations sur le projet ici.